Accueil du guide de l'entrepreneur / Gérer / Trésorerie : Sortez du découvert !

Négocier un découvert, c’est bien. Comprendre d’où il provient, c’est mieux !

QUIZZ

  • Je connais mon niveau de marge, et son évolution dans le temps

  • Je sais adapter le niveau des charges fixes au volume d’activité, afin de préserver la rentabilité

  • Je garde un œil sur l’évolution du poste client

  • Je sais expliquer les évolutions du poste client

  • Avant de réaliser un investissement, je réalise un plan de financement qui inclue le délai de retour sur investissement

  • Le niveau des stocks est justifié par rapport au volume d’activité de mon entreprise.

  • Je suis un plan de trésorerie


Si vous avez coché toutes les cases, vous pouvez passer cette fiche.
Sinon... bonne lecture !

Pour nous contacter,
remplissez le formulaire ci-dessous

VOTRE ENTREPRISE

VOUS

Trésorerie : Sortez du découvert !

Qu’elles soient sur une dynamique positive, ou en proie à une baisse d’activité, bien rares sont les entreprises à l’abri des tensions de trésorerie. Et pour cause, une détérioration du solde bancaire peut avoir de multiples explications.       

Gare à la rentabilité

Ingrédient de base pour constituer une trésorerie solide, la
rentabilité de l’entreprise doit être surveillée de près :

  • En veillant au niveau des marges pratiquées, souvent rognées pour rester compétitif, mais à quel prix…   
  • En adaptant les charges fixes au niveau de chiffre d’affaires : une baisse d’activité sans diminution des charges fixes pourrait mettre à mal la rentabilité.

Veiller aux encaissements

Quoi de plus énervant que de constater un découvert qui se creuse, en même temps qu’augmentent les créances clients. Encore faut-il savoir s’il s’agit :

  • D’un allongement des délais de paiement que s’arrogent les clients : dans ce cas, une plus grande vigilance s’impose,   
  • D’une croissance du chiffre d’affaires qui augmente le volume du poste client et son besoin de financement.

Choisir les bons modes de financement

Pour conserver une trésorerie saine, il faut veiller à ce que l’argent qui en sort puisse venir le plus rapidement réapprovisionner votre compte en banque. Aussi faut-il s’interroger sur :

  • Le financement des investissements, qui n’assureront des
    retours qu’à moyen ou long terme : gare, à l’autofinancement, gourmand en trésorerie,   
  • Le niveau de stock, qui impacte fortement la trésorerie en
    “ bloquant ” en magasin ou dans un hangar des sommes qui seraient aussi bien en banque.

Une trésorerie qui se dégrade est toujours le symptôme d’une cause plus profonde qu’il convient d’identifier, et à laquelle il faut remédier sans délai.  Un bon plan de
trésorerie vous permettra à la fois d’être prévoyant et de négocier au mieux avec votre banquier.