Accueil du guide de l'entrepreneur / Piloter / Piloter sereinement avec les bons indicateurs

« Ce qui détermine l'efficacité d'un tableau de bord, ce n'est pas sa complexité, mais sa pertinence. »

QUIZZ

  • La stratégie globale de mon entreprise a été déclinée en objectifs opérationnels quantifiables et mesurables
  • Pour chacun de ces objectifs, des indicateurs existent et sont regroupés dans un tableau de bord qui me permet de suivre l’évolution de mon activité
  • Mon tableau de bord est à jour, et je m’en sers de façon régulière
  • Les indicateurs qui figurent dans mon tableau de bord sont tous utiles pour piloter mon entreprise
  • Régulièrement, je cherche à comprendre les écarts constatés entre les objectifs prévus et les résultats apparaissant sur le tableau de bord

Si vous avez coché toutes les cases, vous pouvez passer cette fiche.
Sinon... bonne lecture !

Pour nous contacter,
remplissez le formulaire ci-dessous

VOTRE ENTREPRISE

VOUS

Piloter sereinement avec les bons indicateurs

Aux commandes d’un avion de ligne, comme à la tête d’une entreprise, le pilote ne peut se contenter de naviguer à vue. Pour piloter sereinement, il doit pouvoir compter sur un tableau de bord adapté à sa stratégie et disposer des bonnes informations au bon moment.

 

Identifier les bons indicateurs…

La conception d’un tableau de bord présente plusieurs risques :

  • Vouloir suivre un trop grand nombre d’indicateurs, pour finalement abandonner un tableau de bord trop complexe et “ chronophage ”,
  • Sélectionner des indicateurs inadaptés aux enjeux propres à l’entreprise. Par exemple, suivre la production au jour le jour, tandis que les ventes sont en chute libre, ou bien ne disposer que d’indicateurs commerciaux, sans prendre en compte l’absentéisme, le turnover ou le taux de rebut…
  • Ne pas tenir compte du secteur d’activité, de ses normes, de son mode de fonctionnement.

 

… alimenter le système d’information…

Passée la phase de conception du tableau de bord, le plus difficile reste à faire : alimenter ce système d’information de façon régulière et complète. Selon l’activité, et le type d’indicateurs retenus, le rythme de suivi pourra être quotidien, hebdomadaire, mensuel voire annuel. Le plus important étant que ce rythme soit respecté.
L’expérience montre que les indicateurs que l’on rechigne à renseigner sont souvent ceux qui mériteraient le plus d’attention !

 

…pour prendre les décisions qui s’imposent…

Pour être parfaitement opérant, le système de pilotage doit reposer sur deux types d’informations :

  • Les objectifs à atteindre
  • Le chemin parcouru pour atteindre ces objectifs

Lorsque des écarts apparaissent entre ce qui était prévu et ce qui était réalisé, le pilote a le choix entre tenter de réduire cet écart, ou réviser ses objectifs. Mais au préalable, il devra comprendre ce qui a causé cet écart.

 

…et les partager

Plus qu’un simple outil de pilotage, le tableau de bord est également un support du dialogue sur une vision partagée et objective de l’activité.